J’utilise depuis maintenant 4 mois Mac OS X 10.9.1 sur mon PC portable. Tout ce passais bien jusqu’au jour où la version 10.9.2 est sortie. J’ai refusé de la faire quand le Mac AppStore m’a proposé de redémarer mon ordinateur. Seulement voila, j’avais besoin des Command Line Tools pour utilisé Ruby On Rails alors j’ai ouvert le Mac App Store, et cliqué bettement sur le premier bouton mettre à jour… J’avais lancé la mise à jour.

Le Mac redémare au bout d’une quinzaine de minutes et tout ce passe très bien à ma grande surprise. Un petit détaille cependant il ne detecte plus ma batterie, ce qui peu être génant sur un portable. Je ne panique pas trop et me dit qu’avec un petit .kext qui trainais tout allais repartir. Je lance donc Kext Wizard et charge AppleSmartBatteryManager.kext

Lors du redémarage, OSX m’a proposé d’associer une seconde fois mon compte Apple, chose que j’ai faite pour essayer de faire marcher ce fichu iMessage. Et miracle, iMessage fonctionne… pendant 30 seconde. Oui, au bout de 30 secondes, gros freeze, plus rien ne fonctionne. Je redémare l’engin.

Et que vois-je lors du boot ? Un magnifique Kernel Panic! Mais pas les petit KP qui surgissent gentillement après le logo Pomme, non c’est un bien méchant, qui apparait quelque seconde après le démarage.

Que faire ?

Je me dit que c’est fini, mon mac est mort et toute mes donnée avec et que j’ai plus qu’a réinstaller OSX. Et bien non!

Première solution: le Single User Mode

Il suffit de démarrer et de stopper le lancement de Chameleons et d’ajouter le drapeau de boot -s. Normalement, vous obtienderais un curseur qui clignote, vous avez donc accès au terminal et avec quelque commande on peut supprimer le kext qui fait tout planter.

mount - uw /
cd /System/Library/Extensions
rm -rf nom_du_mechant.kext
sudo rm -rf /System/Library/Caches/*
shutdown -r now

Sauf que comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas un gentil KP, mais un méchant, donc pas possible pour moi d’accéder à ce terminal car le KP intervient avant et même lors du boot en Single User Mode. Il fallais donc trouver autre chose.

Deuxième solution: ArchLinux.

Ce n’est pas par ce que j’utilise OSX que j’ai abandoné ArchLinux , loin de là. Car encore une fois, c’est elle qui ma sauvé la vie. Comment ? J’ai simplement booté en USB sur l’iso, comme Arch s’installe en ligne de commande, on arrive directement sur un terminal root et on peut faire ce qu’on veux:

mdkir /mnt/osx
mount -t hfsplus -o force,rw /dev/sda1 /mnt/osx
cd /mnt/osx/System/Library/Extensions/
rm -rf nom_du_mechant.kext
cd && umount /mnt/osx
reboot

And voila ! Le Mac redémare tranquillement sans faire de KaPrice (noté le magnifique jeux de lettre). Ceci dit il ne voyais toujours pas ma batterie, j’ai donc finalement chargé le bon kext, à savoir AppleACPIPlatform.kext

Au final, je sais pas trop ce qui à déclenché le Kernel Panic, iMessage, la MàJ, ou les Kext ? Mystère. Mais ce que je sais, c’est que je vais m’empresser de me fabriquer une petite TimeMachine avec un RaspberryPi.