Et voila ! Comment obtenir un serveur domotique pas chère et relativement performant ! Certes le Dockstar ne peut pas rivaliser contre une vrai architecture x86 avec plein de port PCI partout… Mais franchement, quand on fait de la domotique, c’est pas la peine d’avoir tout pleins de lumières high-tech et autre gadgets si le serveur lui même consommes plus que tout les appareils réuni !

## ARM C’est l’avenir.

Pour rappel le Dockstar est à la base un dock permettant le partage d’un disque dur Seagate via internet. En le bidouillant on obtient l’équivalent d’une Beagleboard. L’intérêt de ces plateforme c’est bien-sur leurs consommation ! Le Dockstar consomme même pas 6W à plein régime, et à peut près 2W en idle (Quand il fait rien.) C’est donc très intéressant pour la domotique, et c’est pourquoi je lui est rajouté un TellStick Duo de Telldus pour contrôler la maison.

Ce petit boitier n’a pas vraiment su trouvé de place dans le marché, surement à cause de son prix. Depuis Seageate veux vider les stocks en le proposant à un prix avoisinant les 50€ en boutique, mais il est trouvable à 15€ sur le net en cherchant bien.

Le TellStick Duo

Kesako ? Pour ceux qui sont à la ramasse c’est un émetteur/récepteur 433.92Mhz pour piloter tout les appareils domotiques dans cette fréquence. Le petit plus du Duo est sa fonction récepteur qui permet de recevoir les données des capteurs de température (Comme par exemple les sondes Oregon…) et le tout sous Linux/Mac OS et même sous Windows ! Le Duo et Net font partie de la nouvelle gamme de Telldus.

Dockstar avec Tellstick DuoTellStick sur le Dockstar c’est classe, mais l’autofocus c’est pas encore ça.

Étape #1: Installer telldus-core sur ARM

J’ai installé ArchLinux ARM sur mon dockstar, pour respecter un peu le principe de cette distribution, j’ai décidé d’installer la dernière version de telldus-core qui est la 2.1.0. Avant de continuer, je vous préviens tout de suite il va falloir compiler ! Rien de bien surprenant sous ArchLinux, juste pour vous dire qu’il n’y a pas de paquet .deb ou autre tout près. Donc si votre Arch est tout juste sorti de la boite, il vous faut les outils pour compiler:

sudo pacman -Sy base-devel

Une fois ceci fait on peut commencer, on va d’abord télécharger les sources depuis les serveurs de telldus

mkdir devel
cd devel
wget http://download.telldus.se/TellStick/Software/telldus-core/telldus-core-2.1.0.tar.gz
tar xzvf telldus-core*

Bon, il va bien falloir compiler un jour !

cd telldus-core-2.1.0
cmake .
make
sudo make install #ceci va installer dans /usr/local

Normalement, il ne devrai pas y avoir de problème de compile “grave”, chez moi je n’est pas eu de problème pendant la compilation

Étape #2: La configuration

La configuration est plutôt simple, il suffit de renseigner les équipements domotique dans le fichier /etc/tellstick.conf. Pour faire des testes et vous amuser, il faut utiliser tdtool pour faire communiquer le TellStick, par exemple pour allumer l’appareil avec l’id 2 dans le tellstick.conf il suffit de faire:

tdtool --on 2 #Allume l’appareil id 2
tdtool --dimlevel 210 --dim 1 #Varier l'intensité de l'appareil avec l'id 1